Waasawaabaaminaa | Prophéties

    Friday, October 26, 2012 to Wednesday, December 12, 2012

    Opening
    • Friday, October 26, 2012 to Saturday, October 27, 2012
    Artistes: Dylan A.T. Miner Commissaire: Leanne L'Hirondelle Vernissage : Le vendredi 26 octobre, de 17h30 à 21h30 Table ronde : Le samedi 27 octobre, de 14h00 à 16h00 Soirée de clôture : Le mercredi 12 décembre, de 21h00 à 2h00 Un essai critique de Dylan A.T. Miner prophétie proph·ét·ie [prof-es-i] nf. Ce qui est fait ou dit par un prophète; l’action ou la pratique de révéler ou exprimer la volonté ou la pensé de Dieu, ou d’un dieu; discours ou énoncé divinement inspiré; †le don de cette inspiration divine elle-même (obs.). En dépit du traumatisme historique qu’elle crée, la société coloniale maintient de manière générale, une fascination constante pour les prophètes indigènes et leurs prophéties. Bien que cette attirance soit l’un des aspects de l’amnésie coloniale, ce processus imprègne la spiritualité aborigène dans un sens d’alchimie post-moderne, tout en rejetant la croyance actuelle de la religiosité des populations autochtones. Deux mille douze (2012) est l’année idéale pour ré-interroger la prophétie indigène, d’un point de vue autochtone et anti-coloniale. Cette année est marquée par les prophéties Maya et Hopi sur la supposée fin du monde, aux côtés du deux centième anniversaire de la Guerre de 1812, un conflit précipité par les prophéties pan-indigènes de Tenskwatawa (aussi connue sous le nom de “Le Prophète”) et de Tecumseh. Deux mille onze (2011) a marqué le bicentenaire de la Rebellion de Tecumseh, le mouvement de résistance Indigène qui a conduit à la Guerre de 1812. La prophétie du dix-neuvième siècle de Louis Riel sur la prairie Métis, a mené de nombreux historiens anglo-canadiens a penser qu’il était mentalement instable. Pour l’exposition Prophecies, l’artiste Dylan Miner détourne ces antécédents historiques, entre autres, pour en faire un point d’entrée dans la résistance Indigène et les visions prophétiques des ancêtres. Utilisant impressions, installations et art en tant que pratique sociale, Miner conceptualise librement Prophecies en tant qu’enseignement actuel, nous permettant de nous confronter directement à la globalisation, au colonialisme ainsi qu’au capitalisme. En tant que nouveau travail, Prophecies interroge et utilise l’histoire Indigène et anti-coloniale sur la frontière entre les Etats-Unis et le Canada, comme moyen d’amener ces événements dans le présent. Dylan A.T. Miner, 2012