Mikwenim

    Friday, August 21, 2015 to Saturday, September 19, 2015

    Opening
    • Friday, August 21, 2015 to Saturday, August 22, 2015

    La Galerie 101 et le Festival Asinabka sont heureux de présenter

    Mikwenim (Remember) 

    Jo SiMalaya Alcampo et Melissa General

    21 août au 19 septembre 2015

    Vernissage : vendredi 21 août, 18 h à 21 h

    18 h 30 : Discussion avec les artistes

     

    Mikwenim est une exposition présentée à la Galerie 101 en collaboration avec le Festival Asinabka. Jo SiMalaya Alcampo et Melissa General axent leur regard sur la décolonisation en présentant deux installations : Singing Plants Reconstruct Memory de SiMalaya Alcampos et Kéyahre: I Remember de General. Mikwenim signifie « se souvenir » dans la langue anishinaabe. C’est un verbe animé. Il signifie que toute chose dont on se souvient est vivante en quelque sorte et possède un esprit bien à elle. 

     

    Kéyahre : I Remember est une installation multimédia immersive qui comprend une série de sept photographies et de sept robes d’enfance. Avec la collaboration de sa mère, General s’est servi de patrons millésimés pour recréer les vêtements cousus à la main qu’elle portait lorsqu’elle était enfant. L’artiste a cousu des perles à la main sur les robes pour écrire des mots en mohawk. 
     

    Avec ce projet, General aborde des défis personnels associés à l’identité. Les personnes des  Premières nations qui, comme elle, ne vivent plus dans les réserves peuvent pourtant conserver un profond attachement pour leur patrimoine et leur « patrie ». Avec ce travail, l’artiste crée un lieu d’échange pour aborder ses rapports passés et actuels avec les Six Nations, en tenant compte des seize années qu’elle a passées à Toronto, où elle vit toujours.
     

    Melissa General est Mohawk/Oneida des Six Nations du territoire de la rivière Grand. Elle est diplômée de l’École d’art et de design de l’Ontario et a obtenu sa maîtrise en beaux-arts à l’Université York. Dans sa pratique, au moyen de la photographie, de l’installation et de la vidéo, elle a souvent mis l’accent sur des concepts associés à la mémoire, l’histoire, le territoire et son identité autochtone. Son travail a été exposé à The Robert McLaughlin Gallery, Harbourfront Centre, à l’Art Gallery of Peterborough et Gallery 44.

    Singing Plants Reconstruct Memory est une installation interactive. Des plantes vivantes se font les gardiennes des récits, de l’histoire culturelle et du devoir de mémoire.   L’œuvre de SiMalayo Alcampos est profondément liée aux conséquences sociales et politiques de la guerre et de l’occupation aux Philippines. Ses arrière-grands-parents ont vécu aux Philippines à l’époque de la colonie espagnole, puis ont connu le passage à une autre puissance coloniale pendant la guerre américano-philippine. Son père a grandi pendant l’occupation japonaise de Manille et sa famille immédiate a immigré au Canada afin d’échapper à la loi martiale. Les visiteurs de Mikwenim seront des témoins indirects. Ils n’auront pas éprouvé les traumatismes à la base de ces œuvres, mais leur engagement permettra de remettre ensemble les fragments qui restent.  
     

    Jo SiMalaya Alcampo est une artiste interdisciplinaire née à Manille, capitale des Philippines. Elle a grandi dans le quartier Malvern, au cœur de Scarborough. Avec ses projets interactifs de techniques mixtes, elle explore l’intersectionnalité, la mémoire culturelle et corporelle, et les blessures de l’âme. Elle marie des moyens d’expression artistique variés, y compris la sculpture, l’installation, l’art sonore, l’électronique, la photographie, le film, la vidéo et la performance. 
     

    L’Asinabka Festival est un festival annuel qui se déroule à Ottawa. Cette année, il a lieu du 19 au 23 août. Le festival présente les meilleurs films autochtones réalisés au Canada et ailleurs dans le monde. L’Asinabka Festival remercie le Conseil des arts de l’Ontario. Pour en savoir plus sur le festival, allez à : www.asinabkafestival.org 
     

    La Galerie 101 remercie la ville d'Ottawa, le Conseil des arts de l'Ontario et le Conseil des arts du Canada pour leur généreux soutien financier. La Galerie 101 remercie le Festival Asinabka, nos membres, ses partenaires, ses bénévoles et toutes ses relations.